+352 2 6543 777
FR | DE
+352 2 6543 777

1 – L’OGBL est le premier syndicat au Luxembourg

en nombre de femmes et hommes adhérents (plus de 70 000) et en nombre de voix obtenues lors des élections sociales dans les entreprises (en 2019: 1 972 délégués effectifs et 1 800 suppléants) et à la Chambre des Salariés – CSL (depuis 2019: 35 des 60 sièges).
Il est le syndicat des femmes et hommes, qui travaillent ou ont travaillés dans les différents secteurs économiques, dans les petites ou les grandes entreprises, dans le secteur privé ou public et qui habitent n’importe quelle région du Luxembourg ou au-delà des frontières.

2 – L’OGBL est le syndicat où les membres sont au cœur des préoccupations.

Il vous respecte, écoute, informe, représente vos intérêts et les défend en cas de problème vis-à-vis de l’employeur, d’un organe ou d’une institution de la sécurité sociale. Les femmes et hommes experts travaillant au Service Information, Conseil et Assistance – SICA sont à votre écoute dans nos 18 bureaux au Luxembourg (7), en Allemagne (3), en Belgique (4) et en France (4). Les spécialistes au service des 15 syndicats professionnels, qui couvrent toutes les branches, garantissent aussi bien vos acquis que de bonnes conditions de travail et de rémunération en négociant quelque 200 conventions collectives de travail dans les entreprises et secteurs.
Les professionnels affectés aux 7 départements interviennent dans une panoplie de comités, commissions et associations pour faire entendre les demandes spécifiques des membres qu’elles ou ils représentent, à savoir les femmes, les jeunes, les pensionnés, les immigrés, les travailleurs handicapés, les fonctionnaires et employés publics, les salariés. Les responsables des sections locales au Luxembourg et des sections des frontaliers veillent à ce que les préoccupations des membres soient entendus là où elles et ils vivent.

3 – L’OGBL est indépendant

des points de vue financier et politique, et neutre du point de vue religieux.
Il est financé uniquement par les cotisations de ses membres et peut donc se permettre de défendre exclusivement les acquis, les droits et les intérêts professionnels, sociaux et économiques des femmes et hommes adhérents mais aussi des salariés en général qu’ils soient actifs ou pensionnés. Bénéficiant de la représentativité nationale, l’OGBL est un des principaux acteurs du dialogue social luxembourgeois entre l’Etat, les employeurs et les salariés et constitue ainsi un contre-pouvoir de taille.

4 – L’OGBL est un syndicat constructif.

Il préfère les solutions par le dialogue, mais il n’hésite pas à se mobiliser contre des mesures injustes comme p.ex. le démantèlement social du gouvernement en 2009, une Europe antisociale en 2010, la destruction de l’emploi dans la sidérurgie en 2011, le déclin de l’enseignement public en 2012, la détérioration des conditions de travail et de rémunération chez Luxair en 2013, le traitement injuste du personnel du secteur du nettoyage en 2014, la volonté de licencier chez Hëllef Doheem en 2015, les carrières injustes dans le secteur de la santé, des soins et du social en 2016, le refus de négocier un plan social chez la banque Edmond de Rothschild en 2017, la détérioration des conditions de rémunérations et la flexibilisation du temps de travail dans le secteur du bâtiment en 2018, le non-respect des objectifs climatiques retenus dans l’accord de Paris et l’injustice sociale. Cette liste est non limitative aussi bien en objectifs qu’en années et nombres de manifestations.
L’OGBL sait que le monde change et qu’il faut mettre à jour ses revendications pour faire face aux évolutions touchant de près ou de loin la vie des travailleurs et travailleuses.

5 – L’OGBL est un syndicat interconnecté

qui lutte contre l’exclusion sociale, la pauvreté, la discrimination, le racisme et l‘intolérance soit au Luxembourg, soit en Europe ou dans le monde.
Il est membre de la Confédération européenne des syndicats – CES et affilié à la Confédération syndicale internationale – CSI.
En région frontalière, il joue un rôle moteur dans le Conseil syndical de la Grande Région – CSIGR et participe au réseau EURES Grande Région et aux travaux du Comité économique et social de la Grande Région – CESGR.
Et comme l’OGBL est persuadé que le bien-être des populations ailleurs, bien loin du Luxembourg, le concerne parfaitement vu que les étroits liens économiques, fruits de la mondialisation, impliquent une certaine responsabilité et par là un certain engagement social envers d’autres peuples, il a créé en 2001 l’ONG OGBL Solidarité syndicale.